À moins de vendre exclusivement en ligne, votre site a besoin d’un référencement local. Mais comment faire quand vous avez plusieurs points de vente ? Quelle stratégie SEO adopter pour servir efficacement chacune de vos boutiques ? Que votre entreprise possède plusieurs franchises ou des représentants dans chaque ville (un réseau d’agences immobilières par ex), les objectifs sont identiques :

Le premier est de pouvoir être trouvé lorsque l’utilisateur recherche votre établissement dans sa zone géographique : “magasin de sport Montréal/Rosemont/Rue Sainte Catherine”, “Courtier immobilier Laval”.

La seconde est d’amener l’internaute à réaliser une action : se rendre en magasin,  prendre un rendez-vous via un formulaire…

Or, s’il est indispensable d’avoir un site optimisé pour les moteurs de recherche pour obtenir du trafic, le référencement local ne se travaille pas de la même manière. Nous allons vous donner dans cet article quelques pistes pour améliorer votre SEO local.

Le store Locator ne règle pas tout

La plupart des store locators sont souvent des modules applicatifs, accessibles sous une même url, avec un champs demandant la région puis la ville et affichent une carte permettant de trouver un magasin ou un bureau avec une adresse et un numéro de téléphone. Ces résultats affichent une url unique avec le filtre de recherche.

Ce type de store locator, s’il est correct en termes d’expérience utilisateur (l’internaute est déjà présent sur votre site et cherche un magasin près de chez lui),  ne sert absolument pas votre référencement local. ( Voir l’article comment optimiser son store locator?)

La stratégie de domaine et d’URL est un élément extrêmement important si vous souhaitez que vos pages de localisation soient indexées dans les moteurs de recherche. Généralement on conseille de conserver le store locator dans un sous-répertoire que sur un sous-domaine. Par exemple : votre site.ca/magasin plutôt que magasin.votresite.ca
Dans une structure de répertoire, l’autorité maximale sera dirigée ainsi vers les pages. Nous conseillons également que la structure d’url utilise des expressions et des termes liés à l’emplacement. Par exemple :

votresite.ca/magasin/montreal
votresite.ca/magasin/montreal/ahuntsic

Cette approche fournit une structure uniforme et permet des emplacements multiples dans une ville ou une région.

Un magasin = sa propre page

C’est une règle indispensable : chaque magasin, fiche de votre représentant local etc doit avoir sa propre page, avec de préférence une architecture en silo.

silos-vs-flat-structurePlus particulièrement :

  • Ces pages doivent avoir une url optimisée

  • Un titre et une balise H1 optimisés pour le référencement local
  • Dans l’idéal ces pages devraient avoir un contenu unique : un bloc de texte optimisé SEO, un descriptif, les coordonnées, une carte, des photos, horaires d’ouverture et fermeture etc…
  • Prêtez une attention particulière au NAP (name, adresse, phone) car les moteurs prennent ces informations en compte pour le référencement local : n’affichez pas ces informations dans une image mais dans le texte afin qu’elles soient lues par les robots. Inscrivez toujours les mêmes informations dans chaque page et dans le même ordre : le nom du magasin ou entreprise (sans les mots entreprise, agence etc..), ne mettez pas d’abréviations dans l’adresse comme  BLVD pour “boulevard” etc… Gardez une cohérence nom/adresse dans les annuaires ou sites sur lesquels vous êtes référencés (Yelp, Trip Advisor, Pages jaunes…), c’est un indice de confiance pour les moteurs.
  • Utilisez les données structurées pour Google Bot : http://schema.org/LocalBusiness

 

Créer du contenu local

On ne le répètera jamais assez : le contenu a un poids non négligeable dans votre référencement naturel. Un contenu publié sur un blogue et renvoyé vers la fiche de votre magasin ou représentant aura un effet bénéfique pour votre référencement. Communiquez sur vos évènements, votre participation à des salons, une promotion en cours,  postez des entrevues avec des clients ou partagez vos derniers bons coups… Ces articles pourront être partagés sur les réseaux sociaux sur les pages du magasin en question s’il possède ses propres comptes. N’oubliez pas d’inclure des éléments géographiques dans les mots utilisés, l’url, les balises alt de vos images…

Google my business, un indispensable pour le SEO Local !

Les internautes qui visent une recherche locale verront immanquablement la carte de Google.

Nous avons déjà détaillé les critères de référencement local pour la Google Map et comment augmenter vos chances d’apparaître dans le local pack, ces trois résultats qui apparaissent sur la carte. Un ajout cependant : le poids des avis semble différer selon l’historique de la personne qui commente (grand nombre d’avis et variété sont un indicateur de confiance plus élevé).

Nous allons donc nous concentrer sur la question des multiples points de vente. Premièrement, toutes les adresses doivent être gérées sur le même compte Google my business, assurez-vous qu’aucune fiche n’a été créée par un autre membre de votre équipe.

google-my-businessSi vous souhaitez ajouter un ou plusieurs lieux sur Google mon entreprise (Google my Business), connectez-vous à votre compte. Sur le menu de gauche, cliquez sur “add new location” pour ajouter par exemple un nouveau magasin. Vous avez également la possibilité de gérer un groupe de locations.