Nous avons dépassé en 2016 ce qu’on appelle le “mobile moment”, cet instant où les recherches sur mobile ont dépassé celles des recherches sur l’ordinateur.

Pour autant faut-il privilégier le mobile par rapport au vieil ordinateur lors de la conception et le lancement d’un site?

Pas vraiment, car ce sont des expériences à la fois différentes et complémentaires. En effet, de nombreuses études montrent que si le mobile est plus populaire, les utilisateurs vont privilégier le confort de l’ordinateur de bureau pour effectuer certaines actions. Le choix d’un appareil dépend donc plutôt de l’intention recherchée par l’utilisateur, ce qui va influencer son comportement sur le site.

Comprendre, suivre et différencier le trafic, les conversions, les interactions et l’engagement sur le téléphone et l’ordinateur de bureau de manière distincte vous permettra de bâtir une stratégie à la fois mobile et desktop afin de créer la meilleure expérience qui soit pour chacun d’entre eux.

Voici une liste de points qui montrent comment l’utilisateur adopte un comportement différent en mobile et sur ordinateur.

Le temps et le type d’appareil

Déterminer quand votre public cible est le plus actif et donc susceptible de réaliser une conversion vous permettra de mieux planifier vos actions.  Une étude conjointe menée par le Financial Times et Microsoft montre que l’utilisation du mobile atteint des pics entre 6h et 9h du matin et le soir de 18h à 23h. Vous souhaitez publier du nouveau contenu, envoyer une infolettre, pousser une offre? C’est le moment idéal lorsque vous voulez atteindre les utilisateurs mobiles.

En journée, ce sont les ordinateurs de bureau qui représentent la majorité des connexions (entre 9h et 18h). Ces utilisateurs passent moyenne trois fois de plus de temps  sur le site que les utilisateurs mobiles et visitent davantage de pages.

Des actions différentes selon l’appareil utilisé

strategie mobile

Nous avons analysé  les interactions de plusieurs sites de nos clients selon que l’utilisateur soit sur mobile et sur desktop et voici ce que nous retenons. Les utilisateurs mobiles auront tendance à chercher plus d’actions rapides et utilitaires : bouton d’appel au service client, trouver un magasin près de chez soi etc.

Tandis que les tâches plus “complexes” arrivent dans le top 10 des actions réalisées en desktop: remplir un formulaire de garantie, se connecter à l’historique de son compte.

C’est ce qu’il faut retenir : l’utilisateur qui souhaite obtenir des informations poussées ou réaliser des tâches fastidieuses en ligne privilégiera le confort d’un ordinateur tandis que l’utilisateur mobile utilisera son appareil en ayant une intention spécifique.

En mobile : des recherches axées sur des réponses immédiates

Les utilisateurs mobiles utilisent plus fréquemment que les utilisateurs desktop des requêtes interrogatives : quand, qui, quoi comment etc… Ils seront plus nombreux également à demander une assistance (chat en ligne, appeler un centre d’appel, effectuer une réservation par téléphone).

L’emplacement fait aussi une grande différence. De nombreuses études montrent que les  requêtes contenant des informations de localisation telles que la ville, l’état, le code postal, etc. proviennent  majoritairement des utilisateurs mobiles.

E-commerce : un meilleur taux de conversion sur desktop

Alors que l’utilisation du mobile est croissante, l’ordinateur reste encore le moyen privilégié pour réaliser des achats. La réalité est que le téléphone et la tablette sont davantage utilisés pour se renseigner sur les produits mais que l’utilisateur préfère se tourner vers l’ordinateur de bureau pour compléter sa transaction.  La raison : l’achat se fait dans un environnement plus détendu, et là encore il privilégie le confort d’un écran plus grand. La bonne nouvelle : sur desktop le nombre de produits au panier est bien plus élevé qu’en mobile.

strategie web
 
Quant aux achats sur mobile, ils sont le plus fréquemment réservés aux petits montants et aux loisirs tels que : cartes cadeaux, billets pour des évènements etc.

Capter l’attention de l’utilisateur : un défi plus grand en mobile

Moins de temps passé sur le site, taux de rebond plus élevé en mobile que sur ordinateur. Malgré tout, pour 9 personnes sur 10, tous appareils confondus, le contenu est important. Cependant l’utilisateur mobile a un degré d’attention plus faible que celui des utilisateurs desktop. Il a tendance à balayer l’information plutôt qu’à réellement la lire. C’est pourquoi il faut lui fournir des éléments visuels : chiffres mis en évidence,  moins de surcharge d’informations, vidéos etc. (voir notre article sur le référencement YouTube) pour l’accrocher.

Ces différents éléments nous montrent que les attentes du consommateurs changent selon l’appareil utilisé. Finalement, ce qu’il importe de comprendre c’est que le choix d’un appareil plutôt qu’un autre se fait en fonction du contexte d’utilisation. Votre utilisateur est dans la rue et cherche une adresse de magasin: il est sur son téléphone intelligent et vous savez qu’il a besoin d’une réponse rapidement et sur un court instant. Votre utilisateur souhaite régler sa facture en ligne: il est fort probable qu’il le fasse confortablement installé à son bureau avec ses documents à portée de main, et vous pouvez lui offrir une expérience plus complète et détaillée.

Chez Kaliop nous nous efforçons d’accompagner nos clients dans la compréhension et l’analyse de leur public en fonction de l’appareil puis d’adapter votre stratégie afin de répondre à ses besoins, et de vous permettre de fournir les bonnes réponses sur les bons appareils.