SEO (search engine optimisation) ou encore tout simplement référencement naturel. Quand on parle de SEO il y a peut-être au fond cette aura de développeur utilisant des techniques particulières  et complexes pour faire sortir votre site du chapeau de Google dans le top 5 des résultats de recherche.

Pour moi le SEO, c’est pourtant avant tout de la logique et du bon sens. Ce n’est pas truffer votre site de mots clés de manière plus ou moins lourde. Ce n’est pas non plus coder un site pour Google. C’est une réflexion globale centrée sur l’utilisateur, où l’UX, le Marketing et la technique sont intimement liés.

Le contenu est roi

« Content is king ». Cet adage répété à l’envi par les référenceurs n’est un secret pour personne. Pour être bien positionné sur les moteurs de recherche, il faut du contenu.

A titre d’exemple, j’ai travaillé sur la rédaction d’une nouvelle page d’un service pour notre site kaliop.ca. Sur une requête précise, moyennement concurrentielle (400 000 résultats de recherche sur Google), notre site était inexistant. Au bout d’un mois, nous étions positionnés en haut de deuxième page. Un peu plus de deux mois plus tard, nous naviguons entre la première place et la deuxième place des résultats Google sur cette requête. La page était simplement rédigée et montée pour être comprise par Google. Rien de plus.

En naviguant sur Internet au hasard, j’ai vu un jour une image comparant le référencement à un cupcake, je m’excuse auprès de l’auteur de reprendre cette métaphore sans pouvoir le citer, mais elle illustre parfaitement ce qu’est le référencement actuellement :

seo cupcake

L’optimisation technique (27 % de votre référencement) c’est le socle de votre site e-commerce : qualité du code, balises, urls, vitesse de chargement par exemple, en font partie. La sémantique (59% du référencement) vous permettra de vous démarquer de vos concurrents et d’apparaître correctement sur les moteurs de recherche sur les termes que vous souhaitez. Les liens entrants sont la cerise sur le gâteau (14% du référencement), ce sont eux qui permettront à vos pages d’être reconnues comme populaires par les moteurs de recherche, leur donner du poids et donc augmenter votre positionnement.

Comment les moteurs de recherche voient votre site?

J’aime assez l’idée de comparer le moteur de recherche à une grand mère myope. Avez-vous déjà vu dans votre entourage une personne peu habituée à l’utilisation d’Internet plisser les yeux devant l’écran et lire de haut en bas et de gauche vers la droite? « logo, numéro de téléphone, panier… »

C’est à cette image que je pense lorsque  nous sommes en phase de réflexion pour de nouvelles pages et à peu près l’expression que je dois avoir moi aussi lorsque j’analyse le cas d’un client dont le site ne décolle pas en référencement. Je vais prendre un exemple fictif d’une boutique de vêtements et chaussures pour enfants. Imaginons une page peu profonde, où l’on clique depuis la page d’accueil sur le menu « chaussures ».  La plupart du temps, voici ce qui se passe :

optimisation site

Que lisez-vous?

A votre avis, si vous souhaitez être référencé sur la requête « chaussures pour enfants », pensez-vous que cette page est comprise comme telle par les moteurs de recherche?  Laissons de côté le contenu pour le moment. Le titre de votre page (représenté sur le haut de l’image avec le chiffre 1), le plus important en termes de référencement « Le roi Dagobert- accueil » permet-il d’identifier cette page comme la vente en ligne de chaussures pour enfants ? Voici de manière très simpliste ce que reflète votre site : le roi Dagobert accueil, logo, chandails, robes, chaussures, accessoires, image_haut, produit1 etc…

Voici maintenant la même page :

seo ecommerce

Certes, le trait est un peu exagéré ici, mais il s’agit de montrer que le moteur de recherche est désormais capable de comprendre que votre page parle de chaussures pour enfants. Nous avons également rajouté un verbe d’action dans la balise title. C’est une pratique que je recommande systématiquement sur les sites e-commerce. Ce n’est peut-être pas aussi évident avec le terme chaussures, mais imaginons que je vais bientôt me marier et que je souhaite acheter une alliance. Je tape “alliance” dans Google, voici les résultats qui s’affichent :

exemple google recherche

Je vais chercher à présent la requête « acheter alliance » :

synonymes seo

Quand on vous dit que le SEO, c’est parfois également de la logique…

Page d’accueil, page de résultats, fiche produit

On ne référence pas la page d’accueil, la page de résultats et la fiche produit de la même manière.

La page d’accueil doit représenter le thème général de votre site : soit dans l’exemple, une boutique de vêtements pour enfants. Il est strictement inutile en référencement de faire apparaître les mots clés de toutes les catégories des produits que vous vendez ici car ils seront dilués dans le contenu global. De même, un pied de page avec toutes les marques vendues sur le site n’aidera pas au référencement de celles-ci. Si cette donnée est importante pour vous, si certaines marques se vendent plus que d’autres sur le site et que vous souhaitez les mettre en avant, il sera alors utile de les travailler séparément.

La page de résultats va permettre de travailler vos catégories.  C’est ici que nous optimiserons les termes « chaussures pour enfants », « chandails » etc…Cette page de résultats ne doit pas être simplement une liste avec des produits à ajouter au panier sans contenu associé. C’est malheureusement bien souvent le cas. Ce sont elles qui devraient figurer comme les pages les plus visitées de votre site e-commerce et cela nécessite d’y prêter une attention équivalente à celle qui est donnée à la page d’accueil.

La fiche produit, elle, devra être exhaustive pour espérer apparaître en première page des résultats de recherche. Souvent, on constate que  le descriptif de la fiche produit est minimal : « chaussures rouges Keen en cuir ». Or, une fiche produit, pour être correctement référencée, devrait contenir 300 mots au minimum. Il y a certainement des choses à dire sur cette paire de chaussures : elle est en cuir, donc robuste et résistera aux chocs lors des camps d’été. De plus, elle est imperméable, les enfants peuvent donc jouer au bord de l’eau avec, elle sèchera rapidement. Votre fiche produit est ce qui permet à l’internaute de se projeter, d’évaluer mentalement le produit, d’éviter le maximum d’interrogations, le rassurer.  Voici deux exemples de fiches produit sur une huile essentielle. Dans le premier cas, le descriptif est bref et sera difficilement référencé par manque de contenu. Cela laisse peu de place à la longue traîne (huile essentielle et massage, huile essentielle pour la peau…). Le potentiel acheteur n’a aucune indication concernant son utilisation. Le deuxième cas en revanche, présente une fiche produit parfaitement optimisée.

Site 1 :

site ecommerce

Site 2 :

fiche produit seo

Enfin, accordez de l’importance à votre balise description. Si elle n’a pas de valeur en référencement naturel, c’est elle qui va être déterminante pour inciter au clic sur les résultats des moteurs de recherche. Vous offrez les frais de port au-dessus de 40$? Dîtes-le. Vous avez une expertise particulière recherchée? C’est également ici qu’il peut être utile de le mentionner.